AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 # NO HALF STEPPIN.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
pacmans : 15
Voir le profil de l'utilisateur http://staychill.forumactif.org

MessageSujet: # NO HALF STEPPIN.   Mer 20 Nov - 9:07

❝ Bronx, 1994❞




On passe son temps à courir après la mort, d'une balle dans la tête, un suicide mental. On court à s'asphyxier, une boîte de cartouches entre les doigts, prêt à dégobiller. On se masturbe avec notre subconscient pour oublier qui on est, on se dope avec l'image parfaite, l'endroit parfait, le rêve parfait qui n'existe pas. On se fout en l'air avec une musique qui crie, hurle trop fort, avec la techno qui ne cesse jamais, le hip-hop en bas du quartier qui ameute trop d'émigrés. On finit par provoquer la mauvaise battle, le mauvais pas de danse, et on tombe, on se brise un muscle ou un os à coup de barre de fer. Alors c'est les pixels éternels, qui s'ajoutent dans ton esprit, qui s’emboîtent qui te modifient, qui te rendent complètement défoncés à l’irréel. T'essayes de battre les scores, d'être le plus fort, tout ça sans te rendre compte que tu viens de faire marche arrière, que l'on a rembobiner la pellicule.
Tu passe à une autre étape; tu deviens ce type avec les yeux qui se lèvent vers le ciel, un enfant, trop grand de corps et d'esprit, qui essaie de rêver encore. Tu deviens un rejet de la société petit à petit, comme s'ils avaient gravé cette insulte sur ton front, comme si c'était ta destiné. Tu deviens un débris qui s'éveille sous l'alarme de son réveil, avant même l'aube, les yeux cernés par la routine. Qui finit par se mutiler, s'affoler derrière le mauvais bus, taper le mauvais rapport. Qui termine caché par la maladie, qui s'embrasse inutilement, qui se touche sans envie. Qui ne définit même plus le mot fantasme. Parfois, qui arrive à casser l’accoutumance, de rater le métro, de bouffer au fast-food, d'aller à Harlem ou à Brooklyn. Au final, Tu deviens la seringue qui s'enfonce sur ta peau, qui s'impose, dans tes veines, au fond d'une ruelle. Elle te défonce, t'as déjà perdu tout ce que tu avais, t'en as plus rien à foutre. Et tu deviens celui en train de taper le mauvais gars, celui qui s'endort sous une pluie d'acides, au fond d'un égout. Tu deviens la carcasse qui s'effondre contre les poubelles, là, d'un appartement un peu poussière. Une bouteille de whisky entre les pattes, en train de vendre ton corps pour un peu de coke, pour un peu d'acide.
Mais, tout continue, on se met à espérer et tout se mélange : on s'embrasse, se suicide, se touche, se mutile, se masturbe, s'asphyxie, s'alcoolise, se prostitue, on tombe les deux pieds dans la merde, on tombe les mains dans la fosse et on essaye de se relever. On est humain : on essaye de fuir les flics une fois qu'ils sont là, on essaye de poignarder la misère. On essaye de marcher à nouveau, mais on perd nos cheveux, on perd nos envies, notre tête, nos pensées. On fait connaissance avec un flingue à sucer, une lame à savourer et on tire et on tranche. Mais, ça n'atteint rien, même pas tes veines, encore moins ta cervelle, ça s'écrase sur le néant. Ça t'écrase dans le néant, parce que dans ta tête c'est l'univers entier qui s'y est installé, c'est le vide entier. Les étoiles sont à des millénaires, y'a même pas d'air et encore moins de planète pour te rattraper dans ta chute. Mais tu es vivant après tout, tu t'écrases contre les barbelés comme tout le monde. T'es pas seul. On est des milliers, les 90's kids. Ils sont humains et ils n'ont pas d'avenir. Ils s'entraident d'un coup de vol à l'étalage, d'un coup d'agression post-natale. Mais derrière ça, ils ont tous une âme, l'envie de survivre dans le ghetto et prêts des rames de métro. Et, même sous un morceau de carton, ils représentent la vie.


tell death us do part - inspiration contextuelle de films comme 8 miles, Trainspotting, My own private idaho, Precious, Hackers, Basketball Diaries ou encore Forrester -
Revenir en haut Aller en bas
 

# NO HALF STEPPIN.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Half-Life] Jumping Aera
» Half Life 2 Survivor vers 1 & 2 (Taito Type-X+)
» [ZDOOM/SKULLTAG] Half-Life 2 weapons mod (BETA)
» [Half-Life] E-Gauss-CentriX
» Pour les fans de HALF-LIFE...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
# STAY CHILL :: THE CHURCH :: THE BIBLE-
Intrigues
www. à venir. www. à venir. www. à venir.